Trois soirées ont été nécessaires pour fabriquer le chariot ras de lame, qui s’adaptera sur la scie maison !

Première déconvenue, les profilés acier (laminés à froid) achetés chez le ferrailleur (à la coupe) sont a peu près tous voilés ou vrillés… Difficile de faire un chariot parfaitement droit avec des profilés dignes d’une route de montagne !!

On attaque donc par la construction de la partie basse du chariot, celle qui sera fixée sur le bati de la scie. Une tole de 2mm et 2 ronds de 12mm fixés dessus :

DSCF1003 Ici, perçage du rond pour ensuite le tarauder. Il sera fixé sur la tole avec 7 ou 8 vis…

&

&

&

&

&

&

DSCF1007

On fait de même avec les deux barres rondes.

&

Le chariot intermédiaire se compose de tube carré, avec 4 roulettes « CTS ». Ce sont des roulettes issues de l’industrie. Elles servent normalement à fabriquer des systèmes de convoyeur, et supportent des charges énormes !

&

&

&

&

&

&

On attaque ensuite le chariot supérieur. C’est celui qui se déplacera sur le chariot intermédiaire, et qui supportera la pièce de bois à découper, ainsi que les différents guides :

DSCF1004Il était initialement prévu de faire un sandwich de plat d’acier (1cm x 4cm) avec des tôles, mais les plats étaient bien trop vrillés. J’ai donc pris du CTP de 15mm, qui est bien plus droit que mes plats d’acier !

Il reste ensuite à recouvrir le dessus de tôle d’acier, et de descendre deux tôles perpendiculairement aux cotés : ces tôles serviront de support aux roulements inférieurs : ceux-ci servent à empêcher le chariot de basculer, car il ne repose sur le chariot intermédiaire qui ne fait que 30cm, par rapport aux 130 du chariot supérieur !

DSCF1011Sur cette photo, un premier coté est posé : j’y ai attaché en même temps un profilé alu en « C », récupéré sur une grosse tringle de rideau ! Ce profilé pourra servir à attacher une poignée, ainsi qu’une extension latérale au chariot, pour soutenir de longues pièces à tronçonner.

DSCF1019

&

Le chariot terminé, avec ses deux tôles supérieures. La rainure centrale laisse un jour de 1cm sur le dessus, et 2cm à l’intérieur. Elle permettra de fixer, via des brides (ou lardons), le guide d’onglet, ainsi que des presseurs.

Il reste encore à réaliser les supports de roulements inférieurs (10 en tout, peut etre 12), à les fixer, ainsi qu’a décaper les tôles supérieures, pour les rendre un peu plus belles 😉

&

&

online casino paypal

Où il est encore question des publicitaires…

Bah oui je sais, ils mangent grave les publicitaires !

Mais bon, faut pas abuser, on veut quand même nous faire gober n’importe quoi :

« Ceux qui parlent le mieux de XXXX, ceux sont encore les consommateurs !

-Moi depuis que je me brosse les dents avec XXXX, ma laine est plus fraiche, et mon poil est soyeux !!! »

Franchement, vouloir nous faire croire, sous pretexte que l’acteur est mauvais, ou que je serais meilleur que lui, qu’on a filmé avec un camescope amateur un consommateur content du produit, faut vraiment prendre les gens pour ce qu’ils ne sont pas…en tout cas, pas moi !

WYSIWYG, ou les acrobaties des publicitaires !

Il y a quelques jours, j’ai été mangé dans un fast-food, Quick, pour ne pas le nommer…

J’ai été impressionné par la taille du sandwich que j’ai eu dans mon « assiette » comparé à ce qui était présenté sur l’affiche publicitaire !

Eh ben, What You See Is (not) What You Get !

Tout ça pour dire que les publicitaires, et les photographes, font un boulot remarquable pour arriver à faire croire au consommateur que le hamburger que l’on va avoir dans son panier fera environ 15cm de haut sur autant de large !

Chapeau messieurs 🙂

Le Wiki

Juste parce que j’ai pas encore ajouté de « lien en dur » vers mon wiki, je voulais juste dire que mon wiki existe toujours, à cette adresse : http://thesociety.free.fr/wikini

Évidemment, pour l’instant il est tout vide, parce que faute d’avoir définir les règles d’accès correctement, je me suis fait spammer à mort, et free a sagement décidé de supprimer les tables incriminées (a savoir les pages du wiki 🙁 )… Y’a plus qu’a tout réécrire 🙁